Centre culturel Albert Camus – Mômaix 2020

Centre culturel Albert Camus – Mômaix 2020

25 personnes inscrites, décembre 2020. Cette action a été annulée à cause de la crise sanitaire et de la fermeture des lieux culturels. Report prévu en octobre 2021.

Un parcours de sensibilisation à la danse contemporaine a été mis en place avec le centre culturel Albert Camus spécifiquement dans le cadre du Festival MÔMAIX.
Il s’agit d’un temps fort automnal du spectacle vivant à destination du jeune public. Cette année, le Ballet Preljocaj s’associe au Centre culturel Albert Camus.

Un temps de visite est proposé aux familles pour venir découvrir le Pavillon Noir et les métiers en lien avec le spectacle vivant en décembre 2020.

Les familles participant à Mômaix 2020, participent à un atelier de 1 heure en binômes (parents- enfants) avec une interprète du spectacle WOOD d’Émilie Lalande – Cie (1)PROMPTU. Cette rencontre sera également l’occasion de découvrir le spectacle et d’échanger avec la chorégraphe.
Les familles assisteront ensuite à la représentation du spectacle WOOD d’Émilie Lalande.

Cette action est financée par la ville d’Aix-en-Provence.

Centre hospitalier Montperrin / L’orée du jour – Aix-en-Provence

Centre hospitalier Montperrin / L’orée du jour – Aix-en-Provence

Avril à septembre 2021

Le Ballet Preljocaj continue sa collaboration avec le Centre Hospitalier Montperrin en développant des projets adaptés aux patients des différents services, qu’il s’agisse de la psychiatrie de l’adulte, de l’enfance ou de l’adolescence.

Les patients sont ainsi invités à prendre simplement part à des sorties ou à s’engager dans des actions plus ambitieuses durant la saison, en fonction de leurs possibilités et envies.
Le Ballet Preljocaj continue sa collaboration avec le Centre Hospitalier Montperrin en développant des projets adaptés aux patients des différents services, qu’il s’agisse de la psychiatrie de l’adulte, de l’enfance ou de l’adolescence.
Les patients sont ainsi invités à prendre simplement part à des sorties ou à s’engager dans des actions plus ambitieuses durant la saison, en fonction de leurs possibilités et envies.
En raison de l’épidémie de COVID 19, les actions de sensibilisation et de pratique prévues n’ont pu être réalisées au sein du centre hospitalier. Un travail a été mis en place entre le Ballet Preljocaj et les différentes structures pour trouver un moyen de maintenir l’action culturelle. Ainsi une résidence artistique du G.U.I.D. a été mise en place avec le Foyer « l’Orée du Jour », implanté au sein du centre hospitallier Montperrin.
Crée en 1994, le Foyer « l’Orée du Jour » est un établissement qui accueille 44 personnes adultes, ayant des troubles psy- chiques, reconnues médicalement stabilisées et en capacité d’élaborer un projet de vie en société. La mission du foyer est double : c’est un foyer de vie, et de réinsertion sociale.
Un Projet d’Accompagnement Personnalisé est établi en concertation avec la personne accueillie.

Cette action de résidence, initialement prévue en avril 2021 a été décalée à septembre 2021 à cause de la crise sanitaire.

Le projet de résidence est construit de la façon suivante :
– Un temps de résidence de 5 journées au sein du foyer. Chaque jour, avant de débuter la journée, l’équipe du G.U.I.D. se retrouve avec le personnel de la structure qui l’accueille pour faire le point sur les objectifs, la journée de travail et les points sensibles inhérents aux différents publics qui vont assister aux répétitions.
La 6ème journée est dédiée à la représentation finale, de sortie de résidence. Cette première représentation de la saison se déroule en exclusivité dans le lieu partenaire. Elle est suivie d’un échange un peu plus long et se termine par un temps de convivialité. Les résidents assisteront ainsi tout au long de la semaine à des répétitions, pourront échanger avec les danseurs du G.U.I.D. et assisteront à une représentation en présence de leur famille et du personnel soignant et administratif du Foyer de l’Orée du Jour.

– Un temps de pratique artistique et chorégraphique. Sur la base du volontariat, les résidents pourront participer à un ou deux ateliers chorégraphiques.

Des temps de médiation et de sensibilisation à la danse contemporaine seront proposés en amont de l’action et durant la résidence pour accompagner au mieux les résidents dans cette aventure.

Fort de cette résidence artistique, l’action a vocation à se poursuivre et à amener les résidents au sein du Pavillon Noir avec une démarche autonome.

Ainsi des visites du Pavillon Noir et des venues à des représentations seront organisées dès que la situation sanitaire le permettra.

Des rencontres métiers seront également proposées afin d’accompagner le Foyer l’Orée du Jour dans sa mission de réinsertion sociale et professionnelle.