L’Anoure

Création 1995

Pièce pour 11 danseurs
Chorégraphie Angelin Preljocaj
Livret Pascal Quignard
Création musicale Bernard Cavanna
Formation musicale (8 musiciens) Le Banquet
Direction Olivier Dejours
Soliste Marie Kabayashi
Musique additionnelle Jean-Philippe Rameau (extraits de Dardanus), Alistair MacDonald (extraits de Kilim)
Réalisation sonore Atelier Alain Grené
Costumes Tony Delcampe
Réalisation costumes Pascale et Stéphane Richy
Choréologue Dany Lévêque
Danseurs à la création Angelin Preljocaj, Carole Gomes, Claire Burnet, Emilio Calcagno, Jean-Vincent Boudic, Joël Borges, Nadine Comminges, Nataly Aveillan, Pénéloppe Parreau, Roger Nilsson, Sylvain Groud
Spectacle créé en résidence au TNDI à Châteauvallon
Coproduction Théâtre de la Ville, Théâtre de St-Quentin-en-Yvelines, La Coursive-scène nationale de La Rochelle, Théâtre de La Passerelle de Gap, Ville de Champigny-sur-Marne, Ballet Preljocaj
Avec l'aide à la création de la Fondation Paribas, du Conseil général du Val de Marne, du ministère de la Culture-direction de la Musique et de la Danse-département de la création et de la diffusion, de la Fondation Beaumarchais, du Studio acoustique-Institut national de l’Audiovisuel, et du Groupement de recherche musicale, Éditions musicales européennes-Paris
Durée 65min
Première le 17 juillet 1995, TNDI Châteauvallon

« ...N’écoute pas leurs sottises. Dis-moi, celle que tu as aimée n’était-elle pas une revenante verte ?
- Du moins c’était une femme merveilleuse vêtue d’une jaquette verte, rétorqua Jean.
Alors c’était une grenouille, dit la jeune femme. Les morts noyés deviennent des rainettes. Les morts incinérés deviennent des papillons. Tout le monde sait cela. Seuls les morts ensevelis dans la terre consacrée deviennent des anges. »

Extrait de La voix perdue de Pascal Quignard

Autour de la création